Le Corail Rouge, Porte-Bonheur Corse

Symbole de vie et de force, cette amulette d’or rouge protège les nouveaux nés de l’île de beauté des esprits malveillants. Selon la légende, le corail serait le sang pétrifié de la reine de Corse, Méduse.
En Corse, la tradition populaire lui donne le pouvoir de repousser le mauvais œil, jeté par une personne envieuse. Ce mauvais sort atteindrait particulièrement les personnes que l'on félicite. Les bébés étant les plus vulnérables, la coutume est de les protéger par une main en corail rouge.
La main de corail se donne, en général, à la naissance, dans le berceau. C'est une tradition propre au sud de la Corse et des villes maritimes.
Plus généralement, L'histoire du corail de la mythologie à nos jours.
Dans la mythologie grecque, existaient trois sœurs, les gorgones. deux d'entre elles étaient des monstres et l'une était très belle, Méduse. Poséidon en tomba amoureux et l'entraîna une nuit dans le temple d'Athéna. La déesse offensée métamorphosa Méduse en un monstre dont les traits furent ceux d'une très vieille dame. Le jeune Dieu Persée décida d'aller tuer Méduse qui s'était réfugiée dans une île lointaine. Athéna lui confia son bouclier de bronze poli, brillant comme un miroir pour apercevoir Méduse, en reflet, sans la regarder en face. Hermès lui remit une serpe tranchante et une besace de cuir. Le jeune Persée se procura le casque d'Hadès qui rendait invincible ainsi que ses sandales ailées. Grâce à l'aide des Dieux, Persée réussit à approcher la Méduse qui vivait dans une grotte. Ses mains saisirent les serpents qui remplaçaient ses cheveux et d'un coup de serpe, il lui trancha la tête. De la tête de Méduse décapitée jaillirent Pégase, le cheval ailé et Chrysaor, le guerrier à l'épée d'or, tous deux enfants de Poséidon. La légende raconte que du sang qui s'écoula de la tête de Méduse et se répandit dans la mer, naquit le corail. Du paléolithique aux indiens d’Amérique, Africains, Chinois, Tibétains... et en revenant aux sources de Mare Nostrum tous les peuples latins ont adulé le corail rouge. De tous temps, sur tous les continents, le corail sert d’ornement au genre humain, de médecine si l’on en croit Molière, de monnaie d’échange ou de talisman et de porte bonheur comme en Corse ou on le dépose encore aujourd’hui dans le berceau des nouveaux nés.
Prochainement nous vous proposerons un large choix de bijoux en corail véritable sous forme de bracelets, boucles, pendentifs, colliers. Des pièces uniques que seul une matière naturelle comme le corail peut inspirer.